Une bonne fenêtre n’est pas tout. Parlons-nous de l’installation?

opérateur installant des fenêtres en aluminium

Une bonne fenêtre n’est pas tout. Parlons-nous de l’installation?

Lors du choix de nouvelles fenêtres, plusieurs facteurs doivent être pris en compte : l’expérience du fournisseur, la norme de profilage, la gamme de couleurs, les caractéristiques du verre, les accessoires… entre autres.

Mais pour que la menuiserie réponde à nos attentes, soit sûre pendant de nombreuses années et réponde aux coefficients requis d’efficacité énergétique, d’isolation thermique et acoustique, une installation correcte de la fenêtre est nécessaire.

Chez Grabalosa, nous fabriquons des fenêtres depuis plus de 40 ans en travaillant avec des produits de première qualité, qui garantissent stabilité, durabilité, confort d’utilisation et efficacité énergétique et, par conséquent, nous avons une expérience éprouvée dans le montage et l’installation de fenêtres. De plus, notre service technico-commercial vous conseillera à tout moment.

Mais quels sont les facteurs qui influencent une bonne installation de fenêtre ? Comment vérifier si l’installation a réussi ?

 

Il existe plusieurs méthodes qui nous permettent de vérifier si la menuiserie a été correctement assemblée. Voici quelques-uns des plus importants :

1- Dans la première phase de l’installation, il faut faire attention si la mousse d’installation utilisée par les monteurs remplit l’espace entre la fenêtre et les jambages. Sa fonction n’est pas de fixer la fenêtre, mais d’isoler la liaison entre le cadre et l’ouverture de la fenêtre.

2- Si une installation à chaud a été adoptée (installation de scellement de couche), qui améliore les paramètres d’isolation où la fenêtre touche le mur, il faut faire attention si la connexion de la fenêtre avec l’ouverture de la fenêtre a trois couches : interne (air et vapeur étanchéité – bandes d’étanchéité), centrale (mousse d’isolation thermique et acoustique ou bande d’expansion) et externe (bandes de couche imprégnées).

3-Si tout est correct, vérifiez l’espacement des pièces qui maintiennent la fenêtre au mur (ancrages de montage, chevilles, consoles de fixation, etc.). Deux points sont importants : env. 15-20 cm pour les angles du cadre et maximum tous les 50-70 cm sur tout le périmètre.

Un fait essentiel est que l’assembleur doit vérifier les tolérances verticales et horizontales, dans toutes leurs dimensions. Quantité de déviations verticales et horizontales acceptables de 1,5 mm pour un élément jusqu’à 3 mètres de long (maximum n’excédant pas 3 mm).

4-Une autre phase de la vérification devrait être de vérifier si les ancrages qui permettent de maintenir la géométrie de la fenêtre ont été fixés en permanence dans une diagonale (pas les deux !) entre le cadre et le mur.

5-A la fin, il faut vérifier la géométrie de la fenêtre. Cela peut être fait de deux manières. D’abord, visuellement, on vérifie si les vantaux de la fenêtre sont parallèles au cadre ; deuxièmement, nous vérifions si la longueur des deux diagonales est égale.

6- Il faut faire attention au film protecteur : c’est une erreur courante de l’enlever des vitres juste avant l’installation ou juste après. En raison de sa fonction, il doit rester dans les fenêtres non seulement pendant le montage, mais au moins jusqu’à ce que tous les travaux de conditionnement et de rénovation soient terminés. Cependant, il est important de ne pas laisser trop de temps (maximum 1-2 mois à compter de l’installation), car ce sera plus difficile voire impossible.

Après ces vérifications, chaque fenêtre devrait fonctionner parfaitement et nous nous serons assurés que les performances et la durabilité des fenêtres seront optimales.